• Destinations
  • Conduire au Venezuela
  • Conduire au Venezuela

    Conduire au Venezuela

    Conduire au Venezuela

    Conduire au Venezuela

    Conduire au Venezuela

    Conduire au Venezuela


    Région

    Multidestinations

    Difficulté

    Facile

    Durée

    8 - 15 jours

    Saison

    Toute l'année


    Région

    Parcs Nationaux

    Le tour inclut

    Le tour n'inclut pas

    Nous vous conseillons d'apporter

    Avec vous Comment se rendre á...


    Conduire au Venezuela

    Conduire au Venezuela

    Avec un chauffeur bilingue

    Dans ces voyages, vous passerez la nuit dans des hébergements de votre préférence, lesquels seront réservés selon l’itinéraire que nous concevrons en accord avec vos envies. Accompagné par un chauffeur bilingue de Natoura.

    Tours Multi-destinations

    Nos voyages à destinations multiples sont conçus pour offrir aux visiteurs la possibilité de visiter durant un même séjour les régions les plus intéressantes et lointaines du Venezuela. Ces multi-destinations sont une combinaison de tours régionaux. Les services inclus et non inclus pour chacune des tours sont présentés au moyen de listes pour chaque itinéraire. Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à nous contacter directement, en toute liberté ; nous prendrons en considération toutes vos questions et y répondrons du mieux possible.

    Les destinations possibles pour ce type de formule :

    Choroní et le parc national Henri Pittier : Ce parc est situé à environ 3 heures à l’ouest de Caracas, sur la côte vénézuélienne. Le parc national Henri Pittier couvre un territoire où une chaîne de montagnes descendant des Andes rencontre la mer chaude des Caraïbes. Avec ses impressionnantes montagnes et ses forêts nuageuses qui hébergent plus de 400 espèces d’oiseaux, le parc national Henry Pittier est connu dans le monde entier pour être un lieu idéal pour observer les oiseaux.

    Choroní est caché dans les forêts nuageuses du parc national Henri Pittier et les eaux bleu-saphir des Caraïbes ; ce village colonial vous fera voyager dans le temps. Vous pouvez y nager, prendre un bain de soleil sur la Playa Grande, ou accéder à des plages proches en canot. Vous ne pouvez manquer la danse des tambours qui se tient tous les samedis soirs, un vestige culturel du continent africain d’où provenaient les esclaves qui cultivaient le cacao.

    Tucacas et le parc national Morrocoy : Tucacas est un petit village avec un accès à la plage, qui est situé entre la ville de Valencia et le parc national Morrocoy. De là vous pourrez prendre un canot qui vous conduira jusqu’aux îles et cayos proches. Outre les îles et les cayos (bras de delta) environnants, le parc national comprend aussi une section de littoral, avec ses plages de sable blanc et ses récifs coralliens. Vous pouvez aussi visiter les forêts de mangroves qui se trouvent dans la zone.

    Parc national Sanare – Yacambú : Sanare est un petit village colonial andin, aussi connu comme « La Porte du parc national Yacambú » ; de ce lieu, il faut parcourir environ 30 km jusqu’au parc national. Yacambú est situé dans la Sierra de Portuguesa, une partie des Andes vénézuéliennes, et s’étend sur 145 km2.

    Parc de l’exotique flore tropicale: Ce parc botanique, situé près de San Felipe dans l’Etat de Yaracuy, est l’un des plus grands d’Amérique latine. Il est possible de le traverser à pied, en une voiture électrique ou dans une charrette tirée par des chevaux. On y voit un peu plus de 250 espèces de plantes tropicales provenant du monde entier. Les jardins ont été créés et conçus par l’architecte paysagiste et botaniste Jean-Philippe Thoze.

    Mérida et Los Andes : Située sur un plateau au cœur des montagnes andines, Mérida est très connue pour ses activités en plein air comme le cheval, les randonnées, ou le camping dans la montagne. On y trouve l’un des marchés d’artisanat local et de fruits les plus colorés d’Amérique latine, le Mercado Principal. À partir de la ville, on peut réaliser des randonnés dans le parc national de la Sierra Nevada ou décider de se rendre dans des lagunes qui se trouvent à une heure et demi en véhicule.

    Hatos dans los Llanos :

    La région de Los Llanos est immense territoire parcourue de savanes, avec un écosystème unique qui passe cycliquement d’une période d’inondation à une période de sécheresse. On y trouve une extraordinaire concentration de faune et de flore sylvestre, qui compte près de 400 espèces d’oiseaux, des fourmiliers géants, des chevaux sauvages, des iguanes, des singes hurleurs et capucins, et des capybaras (le plus gros rongeur du monde). Les rivières regorgent d’espèces exotiques, comme la tonina (dauphin d’eaux douces), les piranhas et les anacondas.

    L’un des aspects les plus phénoménaux de Los Llanos est l’existence de los “hatos”. Il s’agit de grandes fermes spécialisées qui font office d’excellentes, de novatrices et de spectaculaires réserves de la vie sauvage dans le pays; certains hatos couvrent jusqu’à 80 000 hectares de terres au Venezuela. Le hato dispose de cabanes et salles de bains privées avec de l’eau chaude. Il possède une piscine et une salle à manger où l’on peut savourer la cuisine vénézuélienne et internationale. Le personnel est sympathique, et vous serez certainement invités à un concert traditionnel des plaines. Deux excursions quotidiennes sont programmables, et en soirée des séances vidéos sur la vie sauvage ou encore des exposés scientifiques ont lieu.


    Itinéraire


    We are members of